Quel métier après le confinement ?

Quel métier après le confinement ? Formulation simpliste d’une question que beaucoup se posent.

La pandémie du Covid 19 aura été d’une violence inouïe pour l’humanité, paralysant littéralement la sphère sanitaire au niveau mondial. À la crise sanitaire s’ajoute une crise financière : on assiste en effet aujourd’hui à un important ralentissement des activités à toutes les échelles géographiques et institutionnelles.

Pourtant, pour les plus avisés, derrière toute crise se cachent des opportunités additionnelles de faire foisonner des idées nouvelles. Le meilleur conseil à suivre pour profiter d’une crise économique c’est d’agir. Ce qui pourrait sembler paradoxal reste pour autant totalement pertinent : la crise est le meilleur moment pour se lancer en entrepreneuriat.

Alors, quel métier après le confinement ? Qu’aimeriez vous exercer comme métier ?

Si vous voulez uniquement trouver un métier ou emploi « normal », et pas nécessairement monter un business, cet article est également pour vous. Quoi qu’il soit vrai que la plupart des emplois dits traditionnels ont été durement affectés par la crise, il n’en demeure pas moins quelques rescapés.

 Cependant, il faut apprendre à faire face à la réalité.

Si le monde il y a 10 ans était déjà assez changeant, combien plus en sera-t-il après la crise du coronavirus. Il va par conséquent falloir s’adapter. cela passe principalement par vôtre capacité à exercer des métiers indépendants ou encore à caractère entrepreneurial. Il semble aujourd’hui plus que jamais impératif d’envisager une reconversion vers ces nouveaux métiers, si ce n’est déjà le cas.

Se lancer, oui. Mais comment ?

Certainement pas n’importe comment. Comme dans toute situation d’extrême délicatesse, il convient de savoir à quoi s’en tenir avant de faire le moindre mouvement. Dans le contexte actuel, investir (ou s’investir dans une activité) sans stratégie préalable serait suicidaire.

Il apparaît donc nécessaire de poser un diagnostic objectif et réaliste de la situation actuelle. Il faudra également anticiper ses éventuelles mutations à court, moyen et long terme.

Voici quelques aperçus de la situation laissant suggérer d’alléchantes opportunités à saisir.

Beaucoup de citoyens sont maintenus isolés, protégés à l’intérieur de leurs maisons, attendant que les circonstances s’améliorent. Bien que certains Etats, fort de l’insoutenabilité de la situation financière, aient décidé d’orchestrer un déconfinement partiel et progressif, la réalité est que pour les prochains mois, voire années, le lieu le plus fréquenté pour la plupart des gens sera…chez soi. Si la situation sanitaire qui, on l’espère se sera significativement améliorée, ne les y contraint pas, le chômage le fera.

On observe par exemple à ce jour, en France, une baisse de 40% des offres d’emploi de cadres dans plusieurs secteurs. Autre donnée importante : 39% des français sont menacés par une baisse de salaire ou une perte d’emploi. Les français ne craignent pas que pour leur santé, mais aussi pour leur emploi.

Au Royaume uni, une entreprise sur cinq prévoit de licencier invoquant le « cas de force majeure ». Air Canada, figurant dans un des secteurs les plus touchés, va quant à lui licencier plus de la moitié de son personnel. Cela équivaut à plus de 19.000 employés sur les 38.000 que la société emploie. La décision a été prise subséquemment à la baisse de 95% de son offre de transport.

Ajouté à cela, Uber a licencié 3.500 employés, soit un peu moins de 15% de ses effectifs. Cela s’est passé lors d’une visioconférence ayant duré à peine 3 minutes ; c’est dire l’ampleur de la situation.

Perspectives d’avenir

Dans un avenir proche, les magasins pourraient avoir de moins en moins besoin de travailleurs. Les consommateurs se tournent progressivement vers Internet pour passer leurs commandes. Ce changement, au moins temporaire vers Internet pourrait créer une demande pour certains travailleurs dans d’autres domaines.

Quel métier après le confinement ?

métier après le confinement
Métier après le confinement


Cette liste contient 15 métiers à exercer dès maintenant et qui seront rentables maintenant et après le confinement. Ce sont pour la plupart des métiers que l’on peut faire de chez soi.

Notre liste comprend également quelques métiers que l’on pourrait qualifier de traditionnels, mais dont la pertinence ne s’est pas estompée malgré la crise.

Alors, que vous soyez étudiant, salarié, entrepreneur, autodidacte ou au chômage, vous y trouverez votre compte.

 

 

1 Marketeur digital freelance

Le marketing numérique est nôtre premier exemple de <<métier après le confinement>>. C’est-ce un métier assez récent de l’ère des médias sociaux et d’Internet. Presque toutes les industries ont besoin de spécialistes du marketing numériques. Enfin, celles qui ambitionnent de rester pertinentes dans la société d’aujourd’hui.

Alors que le coronavirus se propage, le marketing digital devient plus important que jamais. Les consommateurs évitant différents lieux publics, et passant de plus en plus de temps sur Internet, le marketing digital pourrait être la meilleure défense d’une marque contre le coronavirus. A l’inverse du marketing évènementiel par exemple, le secteur connait une forte demande. Les entreprises sont prêtes à tout pour aller à la rencontre de nouveaux clients, qui en l’occurrence se trouvent sur Internet. Pour cela, plusieurs entreprises mettront les moyens en place pour établir une présence en ligne.

S’assurer que le site web soit trouvé par le public cible, optimiser la structure et le contenu du site web, convertir les visiteurs en clients, dans le cadre d’une boutique en ligne, sont autant de missions du marketeur numérique. Il se peut que vous ayez également à gérer les réseaux sociaux de ces entreprises.

Exercer ce métier en tant que freelance vous permettra de travailler pour votre compte. Avec un capital de démarrage insignifiant, vous pouvez aisément l’éxercer. Sans mentionner le fait qu’il est évolutif à l’infini.

 

2-Logisticien

C’est l’un des rares métiers traditionnels qui survivront probablement à la crise du Covid19.  

En cette période de pandémie, les emplois au sein de chaines d’approvisionnements dans différents magasins et entrepôts sont de plus en plus demandés. Plus de gens choisissent de faire leurs courses en ligne ou de se faire livrer leurs achats plutôt que d’aller au magasin. Cette tendance devrait se poursuivre pendant un long moment, car nombreux sont les consommateurs qui resteront sceptiques à l’idée de devoir se rassembler dans les espaces intérieurs publics. La tendance devrait se poursuivre y compris après la levée totale du confinement.

 

3 Conseil aux entreprises

De nombreuses entreprises opèrent désormais à distance. Compte tenu de ce changement brutal, de nouvelles compétences seront nécessaires. Un certain nombre de processus ont été automatisés et les entreprises sont à la recherche de nouvelles méthodes et de modèles commerciaux innovants pour s’adapter à l’ajustement. Qu’il s’agisse d’aider les entreprises à passer au numérique, de lancer des campagnes marketing ou de donner des conseils sur les outils informatiques requis, en tant que consultant, vous aurez du pain sur la planche. Grace à votre aide, vos clients seront désormais capables de concevoir un modèle d’entreprise ou un plan de marketing. Vous déterminerez également les techniques de marketing qu’ils auront à utiliser et la façon dont il faudra qu’ils le fassent en pareilles circonstances.

 

4 Gestionnaire marketing ou de publicité

Pandémie ou pas, c’est le genre de métier qui résiste aux temps. Beaucoup d’experts en business prévoyaient déjà une augmentation significative des emplois dans le secteur commercial au cours de la prochaine décennie. Les compétences liées à ce métier sont pour la plupart transférables entre différentes industries, ce qui en fait la force. Cela est particulièrement intéressant, car alors que certaines industries s’effondrent, d’autres prospèrent et d’autres encore se rétablissent plus lentement.

Si, par exemple, vous travaillez dans le marketing pour un hôtel, et que vous êtes du fait de la  crise pas ou peu sollicité, vous pourriez évaluer vos compétences en marketing de sorte à pourquoi pas pouvoir intervenir dans le domaine de la santé (marketing dans les soins de santé).

Dans certains cas, il peut s’agir tout simplement de peaufiner vôtre curriculum vitae.

 

5 Assistant virtuel

Avec le nombre augmentant d’employeurs et de personnes tout simplement, désirant avoir une vie professionnelle plus flexible, le métier d’assistant virtuel est un travail en ligne dont la popularité ne cessera d’accroitre.

La quasi-totalité des petites entreprises ont besoin d’aide pour l’exécution de tâches administratives journalières. Et le plus opportun, c’est le fait que même en période de confinement, vous pouvez aisément fournir de tels services à distance.

Un assistant virtuel peut offrir des services offerts par un assistant traditionnel. À savoir la prise de rendez-vous, la gestion des remboursements, des dépenses, etc.

 

6 E-commerçant

Le e-commerce est un business très en vogue. Une plate forme de commerce électronique est une solution logicielle permettant aux entreprises de créer des boutiques en ligne. Vous pourrez ainsi vendre des produits ou services en vous aidant de quelques services de livraison pour acheminer les marchandises vers les clients.

L’une des clés du succès dans ce genre d’entreprise est de parvenir à générer suffisamment de trafic vers votre site.

Parmi les produits pouvant être vendus, on distingue des produits numériques tels que des logiciels et les ebooks, des bien physiques, ou encore des services.

 

7 Coordinateur de médias sociaux

Avec l’augmentation du développement des stratégies numériques et en ligne, les médias sociaux deviennent l’outil le plus important pour sensibiliser et se mettre à jour par rapport aux tendances marketing.

Le coordinateur des médias sociaux est responsable de la planification, de la mise en œuvre et du suivi de la stratégie des médias sociaux d’une entreprise afin d’accroître la notoriété de la marque, d’améliorer les efforts de marketing et d’augmenter les ventes.

Les coordinateurs des médias sociaux sont chargés de mener des recherches pour créer des campagnes de médias sociaux informatives et attrayantes qui attirent le public cible et engagent les clients potentiels. Ils créent du contenu dans plusieurs formats à publier sur différents canaux sociaux. Ils surveillent également le succès de la campagne grâce à des indicateurs clés de performance.

De nombreuses entreprises ont besoin d’un coup de main pour les aider à surveiller leurs médias sociaux et maintenir la cohérence appropriée.

 

8 Créateur de sites web

Le développement de sites web implique l’écriture de programmes de conception de sites web, dans une variété de langages informatiques, tels que les codes HTML, ou encore Javascript. Devenir développeur web en cette période en laquelle la plupart des entreprises sont poussées  à devenir numériques peut être une idée assez lucrative. Pour cela il va falloir apprendre à coder. Et le plus agréable dans tout cela, c’est que vous n’aurez aucune limite géographique. Vous pourrez le faire à partir de n’importe quel endroit. Si vous vous intéressez au codage et au web designing, vous pourrez facilement exercer le métier de développeur depuis votre domicile.

Si le métier vous intéresse, mais que vous estimez ne pas avoir suffisamment de connaissances en HTML pour rendre ce rêve possible, voici un ouvrage qui à coup sûr vous y aidera.

 

9 Tuteur en ligne

Après la fermeture des écoles, le nombre de parents à la recherche de tuteurs en ligne a considérablement augmenté. Si vous avez des connaissances approfondies sur un sujet particulier, de grandes compétences en communication, et que vous êtes capables de susciter l’engagement de vos élèves tout en nourrissant leur intérêt, ce pourrait être votre métier après le confinement. vous pouvez postuler via différents sites web de tutorat en ligne. Ces plates formes relient les tuteurs aux étudiants. Si certains se focalisent sur les matières académiques, d’autres en revanche offrent la possibilité d’enseigner sur la musique, l’art, et bien d’autres domaines.

 

10 Rédacteur web

Il s’agit là de l’une des professions les plus admirées et demandées. Des contenus web bien rédigés et bien positionnés sur les moteurs de recherche, voilà de quoi faire saliver bon nombre d’employeurs. Ces derniers sont à l’affut de personnes ayant une expérience dans ce domaine.

C’est un métier récent et pour lequel il n’existe pas encore de diplôme. De plus, si vous avez de bonnes qualités rédactionnelles, il vous suffira d’apprendre 2, 3 trucs supplémentaires pour pouvoir vous lancer. 

Vous pouvez vendre vos services sur des plates formes de freelancing telles que 5euros pour les francophones ou encore Fiverr si vous êtes bilingue. Il existe également des plates formes spécialisées pour les rédacteurs comme vous pouvez le voir ici.

Pour des questions de crédibilité, je vous exhorte à tenir un blog, en guise de vitrine. 

 

11 Blogueur

Les sites web et blogs populaires génèrent des centaines, voire des milliers d’euros grâce au marketing d’affiliation, à la publicité et à différents partenariats. Pendant le confinement, de nombreux sites web ont connu un boom au niveau de leur trafic. Par conséquent, ce pourrait être le bon moment pour créer une audience.

Créer un blog rentable n’est cependant pas une solution à court terme. Par contre cela pourrait générer des revenus conséquents à long terme. Pour y arriver, il va falloir être dévoué et disposé à apprendre comment fonctionne le marketing numérique. La plupart des blogs à succès obtiennent l’essentiel de leur trafic via la recherche organique (à travers un processus appelé SEO) ou via les médias sociaux en mettant en place un suivi de qualité. Si vous ne savez pas par où commencer, il existe plusieurs articles sur le web à ce sujet.

J’ai personnellement opté pour le blogging comme métier après le confinement (et même avant 🙂).

 

12 Concepteur graphiste

Un concepteur graphiste ou designer graphiste est un spécialiste de la communication visuelle apte à analyser un problème de communication visuelle, évaluer les besoins et proposer des solutions permettant de le résoudre.

Vous serez ainsi chargé de créer des affiches, des enveloppes de bus, des panneaux d’affichage, des emballages, des logos et des outils pour le marketing. Vous pourrez offrir vos services à des magazines, des agences de publicité ou à toute personne demandeuse de ce genre de services.

Dans le domaine du marketing digital, le concepteur graphique est généralement un infographiste qui travaille sur l’aspect visuel d’une création publicitaire (email, bandeau, image twitter ou Facebook, page, site, etc.). Il choisit ou crée des illustrations et définit la charte graphique du message.

 Si vous maitrisez les techniques de conception et que vous êtes quelqu’un d’assez créatif, ce pourrait être une excellente opportunité d’emploi. Notamment, en raison de la forte demande liée à ce genre de compétences.

 

13 Entraineur fitness virtuel

A en croire certains futuristes et experts marketing, le passage aux services numériques à distance pourrait s’étendre au-delà des soins médicaux. Cette extension pourrait rallier d’autres services personnalisés, comme la remise en forme personnelle. Les consommateurs ont développé l’habitude de faire de l’exercice à domicile, pendant le confinement. Objectivement, il pourrait s’écouler un certain temps avant qu’ils ne soient prêts à retourner au gymnase. Les services virtuels de formation personnelle sont susceptibles de voir leur demande s’accroître. Cela grâce leur capacité à créer une forte dynamique individuelle. Cette expérience s’apparente plus à l’expérience de travailler en face à face avec un entraineur personnel qu’à aller au gymnase.

 

14 Business developer

Les entreprises cherchent toujours à embaucher du personnel technique, jugé clé pour faciliter le passage au numérique. Elles sont contraintes de repenser leurs modèles et processus commerciaux afin de faire face à la crise. Cela se traduit par une demande continue de développeurs pour travailler sur de nouveaux projets.

Un business développeur ou développeur d’affaires est responsable de l’aspect de développement des affaires d’une organisation. Les tâches principales qui lui sont assignées comprennent l’identification des opportunités commerciales, l’établissement et le maintien de relations fructueuses avec les prospects et les clients existants, la collaboration avec les dirigeants sur la stratégie commerciale pour déterminer les objectifs, etc. Il s’agit assurément d’un des métiers qui vont exploser après le confinement.

 

15 Youtubeur

C’est probablement l’option la plus pertinente pour traverser ces temps difficiles. Si vous êtes à l’aise avec la caméra et que vous êtes un bon communicateur, quelques soient les sujets que vous voudriez aborder, YouTube est fait pour vous. Et donc, il vous faudra en premier lieu choisir un sujet autour duquel s’articuleront vos vidéos, tout en vous assurant que ce soit un sujet qui parle à un grand nombre de personnes.

Qu’il s’agisse de cuisine, d’actualité, ou de débats politiques, nombreux sont les sujets susceptibles de rassembler une audience significative sur YouTube.

Pour l’enregistrement de vos vidéos, vous n’aurez pas nécessairement besoin d’un logiciel dernier cri. Un smartphone de qualité moyenne sera amplement suffisant. Tout ce que vous aurez à faire c’est de créer une chaîne YouTube. Son fonctionnement est presque similaire à celui d’un blog, dans la mesure où vous allez devoir la rendre populaire.

Plus vous aurez d’abonnés, plus vous serez en mesure d’engranger des sommes d’argent. Youtubeur, comme métier après le confinement ? Excellente idée, mais cela exigera de vous beaucoup de patience, de persévérance et un brin de chance.

 

 

Nous voici à la fin de nôtre article Métier après le confinement. Alors pour ceux qui chercheraient un métier après le confinement, vous pourrez vous référer autant que possible à cette liste.

 

Retourner à l’accueil

 

Articles connexes à Quel métier après le confinement

Dans la même catégorie que Quel métier après le confinement

 

Tag: Métier après le confinement

À lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
50 ⁄ 25 =